tricothe

C'est Dame poulette, encore plus beautiful avec son ventre rond, qui a eu l'excellente idée d'organiser le tricothé la semaine dernière... et je vous le donne en mille, que font 7 poulettes et un poussin qui se retrouvent autour d'un thé, de macarons et de fondants au chocolat avec leurs aiguilles et leurs pelotes de laine, hein ? et bien elles caquètent, elles gloussent, elles picorent, elles paradent dans leurs beaux atours, elles admirent les plumes des autres, elles échangent leurs bons plans, elles picorent toujours et euh... elles tricotent accessoirement ;-)
en bref un chouette moment passé en compagnie de sandrine, élise, sophie, vanessa, clari-anne et anne bien sûr pendant lequel j'ai appris que manger 5 macarons et 3 fondants ça donne très très soif, que l'on peut espérer faire des achats à la droguerie sans faire deux heures de queue, que les m1r et m1l c'est de la gnognotte depuis que vanessa m'a montré sa technique, que je suis incapable de tricoter 3 rangs sans me tromper lorsque je suis en collectivité, que je suis la plus raisonnable de toutes car j'attends d'avoir fini un tricot avant d'en commencer un autre... mmmh enfin ça c'était la semaine dernière, parce que depuis que je vous ai vu les poulettes, j'ai fait l'acquisition de deux livres, 9 mètres de tissus, deux magazines tricots, 11 pelotes de laines, j'ai presque fini mon premier en-cours mais j'en ai commencé 3 autres !!! il ne manquerait plus que je gagne à ce jeu là pour courir à ma perte, enfin c'est juste une façon de parler hein ;-)

Alors pour conjurer le mauvais oeil, des fois que les dieux du tricot voudraient me faire payer ma mauvaise conduite, je me suis lancée dans une expérience chamanique... pour cela il a fallu dégoter une patte de poule, un peu d'encre violette, des aiguilles bien sûr, puis j'ai psalmodié le même refrain deux jours durant et au matin du troisième jour, une fois la transe terminée, mon offrande était prête pour la cérémonie du trico'13 !

Au cas où vous auriez un doute, non je ne fais pas la gueule, je m'auto-portraitise dans un jardin public, sans veste par 12°C, manquerait plus que je souris pour que l'on me prenne définitivement pour une cinglée dans le quartier ! ;-)

gilet_mousse3 gilet_mousse2

gilet au point mousse - la droguerie // laine phil coton 7 coloris marine - phildar (6 pelotes tricotées en aiguilles 8 pour une taille M) // assemblage au crochet

gilet_mousse